Skip to content

Carton à dessin …feuille 51

4 mars 2015

Nouvelle feuille…de couleurs

La couleur comme lumière… comme univers culturel

« L’expérience de la couleur est étroitement liée à l’expérience de la lumière mais est aussi une question de culture. Autant la perception est liée à la mémoire et à la reconnaissance, autant notre rapport à la couleur est étroitement dérivé de notre environnement culturel. Les Inuits, par exemple, n’ont qu’un mot pour le rouge, mais plusieurs pour le blanc. » Olafur Eliasson, « Some ideas about color»

croquis51@suntrap

La couleur comme matériau révélant un univers sensible.

« la couleur, c’est la sensibilité devenue matière, la matière dans son état primordial. » Yves Klein

Un(e) architecte qui s’occupe de couleur? de qui s’agit-il? et de quel bâtiment cette image en est la représentation?

Réponse :

Lire la suite…

L’argent et l’architecte

3 mars 2015

Un bon titre de film …Malheureusement un mauvais sujet pour la profession… du moins pour un certain nombre d’entre nous.

C’est une question venant d’une jeune architecte lors du lancement de l’Europan13 qui m’a conduit à m’interroger sur certaines modes d’exercice de la profession et sur leur incidence.

La question était posée en ces termes : pourquoi encore demander par le biais  d’un concours non rémunéré des études à des architectes? Pourquoi ces études qui portent sur des cas jugés difficiles « personne n’a trouvé de solutions » sont-elles données à cette profession, et à des étudiants?  Un début de réponse… surement car « nous le valons bien », dans le sens capacité-de-matière-grise-super-performante et d’autre part on ne le vaut pas car nous ferons cela gratuitement.

J’apprendrais par la suite que cela faisait au moins 3 ou 4 fois qu’elle participait à ce concours.  Que par ailleurs comme beaucoup d’entre nous, elle subissait les demandes de faisabilités gratuites des promoteurs ainsi que les désidératas chronophages et non rentables des petits clients.

Certains  font  l’erreur de croire que l’architecte travaille beaucoup avec plaisir et surtout en dépassant le quota d’heure rentable …En d’autres termes  travaille beaucoup pour rien. Et la question est donc posée directement sur ce processus que nous architectes, ne voulons surtout pas remettre en question et que nous gardons jalousement, je veux parler du concours. Les atouts principaux d’un concours sont d’accroitre notre visibilité et d’avoir un temps nécessaire de véritable recherche et  d’innovation sur l’architecture, remettre aussi en question la pratique de notre entreprise…  Effectivement, les concours contribuent pleinement à aller plus loin dans notre pratique. C’est un temps nécessaire de réflexion pris financièrement sur le temps rémunéré. Un investissement financier non négligeable qui comprend aussi le coût d’un rendu (panneaux,  maquette, perspective…)…un rendu toujours plus exigeant, concurrence oblige. Un temps de recherche où le fruit sera mis à la disposition de l’autre gratuitement sans contrepartie. En ces temps mercantiles où tout s’achète et tout se vend, seul ce process émanant  de la profession d’architecte échappe à ce diktat. Ce qui peut paraitre très généreux vu sous un certain angle.

Et sous un autre angle, ne participent-ils pas à une image de l’architecte travaillant beaucoup pour rien auprès des autres professionnels liés au projet ?

Du moins en France ne conduit-il pas les autres professions  qui ne pratiquent pas ce modèle à nous considérer corvéable, serviable….par passion créative?

En ces temps, où la profession est remise en question,  ces points doivent faire partie du débat. A mon avis,  ils ne sont pas anodins et sont  liés à la valorisation ou la revalorisation de la profession.

La passion du créatif lui joue des tours surtout si il ignore les conséquences de son investissement gratuit sur son image auprès des autres professionnels qui ne fonctionnent pas ainsi. Par ailleurs dans notre profession les autres accompagnants du projet se rémunèrent pour n’importe quelle action entreprise avec remise promotionnelle ou sans.  Ceux qui font de la recherche et de l’innovation soit sont rémunérés par  des entreprises privées, par sponsoring, ou soit par l’Etat, par mécénat, par fondation . Tout entrepreneur le plus imaginatif possible à un but : s’autofinancer pour créer un modèle qui lui permettra d’avancer.

Aujourd’hui,  pour un architecte la visibilité peut aussi se créer par d’autres moyens que les concours avec les moyens actuels de communication mis à sa disposition . Mais cette visibilité ne participe pas à la réalisation de projets et à la recherche de solutions pour répondre à des problématiques de terrains.

Avec les talents imaginatifs de certains entrepreneurs proposant des solutions financières à toute personne porteuse de projet cherchant des fonds la question du concours gratuit doit-elle encore être posée? Et la corvéabilité de l’architecte est-elle toujours d’actualité?

 

Situation et chiffres sur la profession d’architecte en 2014 …ICI

l’Europan …c’est quoi LA

 

Carton à dessin …feuille 50

25 février 2015

Et une autre feuille dans ce carton

Je n’ai aucune idée des choses dessinées. C’est plutôt vague! Ca me fait penser à un dessin de BD à cause de ce trait contour qui peut faire penser au style « ligne claire » sans la couleur.

Une vue d’un territoire peut être. Une autre échelle traitée.

…Ce n’est pas évident, c’est vrai ! c’est un…une… architecte qui représente dans ce croquis un… une…la…le…

Réponse :

Lire la suite…

Carton à dessin …feuille 49

18 février 2015

Changement ou suite?

Une décision prise suite à une visite récente chez Le Corbu à la villa Savoye.

Une envie de changer d’échelle…c’est plutôt différent comme représentation.  Tout de suite précis dans le détail, dans la fabrication. Tout est dit et vu dès l’idée. Un processus de fabrication d’objet beau et utile.

Différent de l’espace construit qui justement est un espace vécu et non un objet beau, utile et fonctionnel.

Comme je disais à un client pressé …Un projet s’élabore, mûrit avec les personnes, les choix, les compromis et le temps à la difference d’un objet qui se fabrique uniquement pour sa fonction, son utilité…même si certains veulent nous faire croire que l’objet a des vertus autre. Certes il fait partie de l’espace, il l’agrémente. Mais il n’est pas l’espace.

…Et maintenant, de qui s’agit-il et de quoi s’agit-il?

Réponse :

Lire la suite…

Couleurs inoxydables … à la Villa Savoye

17 février 2015

Cette année est l’année du cinquantenaire de la mort de Le Corbusier et c’est aussi la troisième tentative d’inscription de son oeuvre au patrimoine mondial de l’Unesco.

Image de brume sur la Villa Savoye à Poissy pour cette visite de l’expo « Couleurs inoxydables »…atmosphère irréelle, ambiance mi triller mi fantastique…Suspens.

Cette expo lance le top départ de cette année Le Corbusier.

Villa_Savoye01@suntrapFP

La  « machine à Habiter »  accueille du 12 février au 20 avril 2015, Lire la suite…

Carton à dessin …feuille 48

11 février 2015

Mur! en fait drôle de mur??

Un peu bancal quand même. Mais non! ce n’est pas un mur!

.

Je ne sais pas …  c’est peut être une vue de face, de haut, de profil … va savoir.  C’est peut être autre chose …oui mais quoi!

Si ce ne sont des briques, alors peut être des cellules ? des morceaux de ville? des bâtiments? des appartements?

Une histoire d’amoncellement organisé et souple à la fois voulu par un ou plusieurs architectes …de qui? de quoi?

Réponse :

Lire la suite…

Carton à dessin …feuille 47

4 février 2015

Sketch dessin … tourbillon sans fin  …

Quelques traits… ligne claire épurée. Verticale affirmée et horizontales dansantes elliptiques. Apesanteur

 

.

les questions épurées…de qui? et quoi  ?

Réponse :

Lire la suite…

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 713 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :