Du local …au Localarchitecture

Local ?…vous avez dit Local? Il y a local… et …!

L’un parle de contexte, de culture, d’histoire…et l’autre moins évident selon certains spécialistes est relatif a la « salle »de répétition des groupes de musique plutôt rock… (THE) local . Mais quel rapport me direz-vous?

Local06@suntra-fp

Quelques jours auparavant, j’étais tombée sur un article de Dezeen au sujet de l’ambassade suisse à Abidjan réalisée par Localarchitecture et j’étais plutôt intriguée. Alors les voir au centre culturel suisse en chair et en os ? C’était assister à un concert des Rolling Stones version 75 ?….hum … #WaitAndSee

Cette agence suisse de trois associés partagent le même goût pour la musique et pour la conception de l’architecture et est à l’opposé du baroque des Rolling Stones de 75. Ils pratiquent plutôt une architecture aux riffs sobres et tenus.

« L’important n’est pas le but, mais le chemin. »

Voilà une phrase de chercheur!  Localarchitecture la décline par un travail sur :  la forme, la présence et l’identité.  En fait, ce groupe aime le matériau et la recherche. Chaque projet est l’occasion de trouver une idée et de s’appuyer sur la recherche pour la mettre en forme. Rien de vraiment High Tech, ou de spectaculaire,  non juste ce qu’il faut pour que l’énoncé fonctionne dans toute sa frugalité de matière et de poésie.

La recherche est un moyen pour aller au-delà des formes existantes jusqu’à tester le point limite : l’épaisseur du béton pour la dalle d’un marché couvert, ou bien le bois utilisé en origami plié et tendu pour une chapelle.

Et le local alors? Bien sûr ! Le travail de l’agence est contextuel, culturel, historique…Il s’appuie sur le lieu où le projet sera réalisé et est accompagné de leur belle envie de travailler avec les matériaux, de trouver les meilleures solutions qui parlent d’architecture….So What else!

Des projets en béton

Un marché couvert ou l’art de structurer le vide (2008-2010)
Couverture du marché de Renens / Photo : Matthieu Gafsou

Le marché couvert de Renens remplit sa mission de « donner une centralité à cette place « . Il structure une place qui était sans échelle, sans identité, sans dimension sans…structure. La couverture a une portée de 11m et une épaisseur de 15cm. Le coffrage prouesse longue et précise représente un grand travail de charpente en bois qui disparait une fois le béton coulé. La question du moule comme oeuvre est posée. Une œuvre qui s’élabore pendant 3 mois et qui pourtant est démontée. « Le coffrage est un négatif absent »

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans cette structure, le minéral s’assemble au végétal. La nature joue à cache cache. L’arbre est-il un élément structurel ou pas? ce jeu parle de la question de la symbolique de la nature aujourd’hui? Fait-elle partie de la structure de la vie ou pas…N’est ce qu’un leurre? Comment définir la nature en ce début du 21ème siècle?

L’ambassade de Suisse en Cote d’ivoire ou comment transformer une villa en bâtiment officiel (2014)

L’ambassade suisse d’Abidjan rappelle le patrimoine des années 50 à 70 fait de béton aux formes plastiques qui est toujours présent dans le paysage de la ville. L’industrie locale est pauvre en produit manufacturé, le béton est un moyen simple d’utiliser les ressources locales et  de permettre une mise en oeuvre aisée selon Localarchitecture. Le coffrage fut réalisé avec plusieurs essences de bois ce qui a donné un effet plastique très intéressant et est devenu prétexte à la récupération pour la déco du hall.

Comment a été accueilli localement ce bâtiment?

« Il faut savoir qu’en Côte d’Ivoire, il n’y a pas d’école d’architecture. L’utilisation du béton n’a pas créé de réactions. Ils ne construisent plus en béton. » Localarchitecture

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Et en Bois

Une chapelle temporaire au futur permanent (2007-2008)
© Milo Keller

Le bois est le matériau utilisé pour la chapelle temporaire de l’institution des diaconesses de ST Loup. Le sujet pose la question du sacré et de sa représentation. Deux éléments importants pour Localarchitecture dans cette représentation du sacré ; le parcours et son élévation, et la lumière. Le parcours et son élévation trouve sa matérialité avec l’origami et ses pliures différentes qui font écho à une partition qui montent vers les aigus. La lumière symbolique importante et essentielle provient des deux faces opposées de l’origami réalisé en panneaux de polycarbonate. Ce matériau est  inséré dans une structure bois rappelant les chassis en plomb des vitraux.

L’origami a été mis au point en collaboration avec le laboratoire IBOIS de l’EPFL qui fait des recherches sur les structures plissées.

De chapelle provisoire, elle est devenue grâce au souhait des diaconesses un bâtiment pérenne. Localarchitecture a dû revoir ce bâtiment pour qu’il résiste au temps. C’est un bel exemple d’architecture contemporaine qui remplit et sa fonction et ses objectifs lorsque l’utilisateur se l’approprie ainsi !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

D’autres projets

 

Opération les 50 000 logements, Bordeaux (+d’infos)

 

 

 

Local22@suntra-fp

 

 

Cité léopard à Carouge (près de Genève) en Suisse (2010-2018) – Un Ilôt avec un coeur d’ilot en jardin public. un cahier des charges sur l’urbain contraignant.(+ d’info)

 

 

 

   L’école Steiner au BOIS-GENOUD en Suisse (2010-2013)

« La forme exprime une émotion, un sentiment, une atmosphère » 

Restructuration d’une école existante faite de pavillon. Typologie reprise, ouverture sur les espaces extérieurs, travail sur les coursives comme véritables lieux en prolongement des classes. Un bâtiment solaire en bois réalisé en partie en autoconstruction ….(+ d’info)

Plus d’infos

« LOCALARCHITECTURE a été fondé à Lausanne par Manuel Bieler, Antoine Robert-Grandpierre et Laurent Saurer en 2002. L’atelier développe une architecture qui explore la notion de la « présence » d’un bâtiment, au travers d’une relation forte entre la forme et la structure, à l’image de l’étonnante chapelle de Saint-Loup (2008), de la fine barre de logements de Rovéréaz (2013) ou encore de la récente ambassade suisse d’Abidjan (2014). LOCALARCHITECTURE s’est fait remarquer au niveau national et international au travers de concours et de nombreuses publications et s’est vu accorder différentes distinctions, notamment trois bâtiments primés au Best Architects Award de 2015, le Prix Lignum 2015 ou encore la Distinction Romande d’Architecture (DRA) en 2006. » CCS de Paris mai 2016

Le site de l’agence Localarchitecture …ICI

Article de Dezeen sur l’ambassade suisse de Cote d’ivoire …LA

Article sur la chapelle de St Loup …LA

Le Centre culturel suisse de Paris …ICI

Le site de l’EPF…LA

 

 

Publicités
Du local …au Localarchitecture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s