Carton à dessin…feuille71

Dessin

Toujours dans l’esprit de trouver l’architecte et le bâtiment…la proposition du jour … plutôt du mois, je dirais.

Indice? plutôt un architecte pop, plutôt une architecture mouvante et plug in. Un pop c’est juste moi qui en parle ainsi … for Fun.

Réponse :

Il s’agit du Snowdon Alviary conçu par  Cedric Price avec l’ingénieur FRANK NEWBY et  Lord Snowdon pour le London Zoo en 1963

Le Snowdon Alviary comme son nom l’indique est une volière. La volière fait 24 mètres de haut et 45 mètres de long. Elle est composée de quatre tétraèdres en aluminium tendus par un réseau de câbles acier et est recouverte d’un maillage en aluminium.

C’était La première structure en tension de son temps et elle était inspirée par les mouvements des oiseaux en vol .Unique au Royaume Uni, elle était la deuxième plus grande volière dans le monde.

Elle permet aux visiteurs de s’immerger dans le monde des oiseaux. La structure et les matériaux ont été conçus pour être légers et transparents pour que les oiseaux soient clairement visibles à la fois de l’intérieur et de l’extérieur de l’enceinte.

Le filet a été mis en place à l’origine comme un élément provisoire attendant l’acclimatation des oiseaux pour être retiré. Elle est installée sur un site difficile,  le long des berges en pente du canal.

photo © Adrian Welch

La volière a été conçue pendant cette période où les zoos souhaitaient avoir une collection complète du monde naturel. Ils  désiraient étudier les espèces dans leur habitat naturel, et voulaient les observer dans leurs relations. L’idée était que cette compréhension pourrait aider à leur survie et bénéficier d’un meilleur taux de reproduction.

Lorsque le Snowdon Aviary a ouvert au public en 1965,  il y avait 45 espèces répertoriées dans la volière, provenant des cinq continents. Aujourd’hui, la volière abrite des espèces menacées dans le monde, de l’ibis Waldrapp à la majestueuse grue de Mandchourie.

Qui etait Cedric Price ?(1934-2003)

Cedric Price était un architecte britannique, critique… un homme passionné.  Il avait la conviction que l’architecture doit «permettre aux gens de penser l’impensable»

« Je suis radical seulement parce que la profession d’architecte va à sa perte. Les architectes sont tellement ternes – et ils sont tellement convaincus qu’ils comptent » C. Price

Le plus connu du travail réalisé  de C Price est probablement la volière au zoo de Londres – Mais ce sont ses concepts non réalisés et décalés qui révèlent vraiment quel architecte Cedric Price était.

Tout au long de sa carrière, C Price a soutenu le besoin de flexibilité dans la conception architecturale, compte tenu de l’imprévisibilité des utilisations futures possibles.  La forme avait peu d’importance pour lui et toute construction de bâtiment lui était suspect et pouvait se révéler inutile.

Price était convaincu  que les bâtiments devaient répondre aux besoins de la population, et être radicalement transformés ou démolis s’ils ne servaient plus leur objectif. Il était  profondément sceptique sur les institutions politiques et leur tendance à utiliser de grands édifices monumentaux, comme un moyen de consolider leur pouvoir. Au lieu de cela, Price proposait la construction de structures temporaires et mutables qui serait ouvert et accessible à tous. Leur objectif ambitieux était de créer un environnement interactif, un nouveau type d’architecture, capable de modifier sa forme pour répondre aux besoins changeants des utilisateurs.

(+infos)

Deux projets importants non réalisés

fun palace

Fun Palace imaginé avec la metteur en scéne de théâtre d’avant-garde Joan Littlewood ce projet concrétise ses idées d’architecture transformable et mutante. Ce n’était pas un bâtiment au sens conventionnel, mais plutôt une machine socialement interactive, très adaptable aux conditions culturelles et sociales changeantes. Des personnalités aussi diverses que Buckminster Fuller, Yehudi Menuhin et Tony Benn voulaient apporter leur contribution au projet.

Malgré son abandon du à des obstacles bureaucratiques, Price ne mit pas  fin à son envie de réaliser une architecture interactive et d’improvisation. En 1976, il construit une version très réduite du Fun Palace à Kentish Town, connu comme le Centre d’InterAction . Ce dernier fut démolit en  2003. (+infos)

Poteries Thinkbelt

Les Poteries Thinkbelt est une critique de l’enseignement britannique. L’infrastructure industrielle moribonde des Staffordshire Poteries Nord, centre de l’industrie de la céramique depuis 250 ans, avait besoin d’une redynamisation. Il propose de transformer l’infrastructure moribonde en un nouveau type d’ University High-Tech. Price pensait  que les universités britanniques étaient hors de contact avec les conditions sociales, économiques et scientifiques de l’époque et par ce projet, il lançait le débat sur la modernisation de l’enseignement britannique adaptée aux conditions de l’époque. En même temps il proposait de redynamiser une région en s’appuyant sur les infrastructures existantes.

L’université était imaginée comme un réseau de salles de classe mobiles et de laboratoires placés sur les lignes ferroviaires existantes pour se déplacer d’un endroit à l’autre, du logement modulaire à des unités administratives à une bibliothèque à l’usine sur place au centre informatique. (+infos)

architecte Influent

Cedric Price est un architecte avec relativement peu de projets réalisés, néanmoins il a  exercé par ses écrits et ses idées, une influence profonde sur la façon dont les principaux membres d’une génération d’architectes penser  l’ architecture.

Price a influencé les architectes depuis le début des années 1960, quand il a pris le rôle de gourou pour les jeunes membres de Archigram…En 1977, Reyner Banham note l’influence de Price sur la génération suivante d’architectes comme Richard Roger pour la conception du Centre Pompidou, il écrit

 «… le concept d’un empilement d’étages clairs qui peut être adapté à une variété de fonctions culturelles et récréatives semble de rappeler le … Fun Palace de Cedric Price et Joan Littlewood, même si le projet n’a jamais été aussi radical que le Fun Palace, ou comme aussi innovant que l’Inter-action Centre. »

 

 

 

 

Publicités
Carton à dessin…feuille71

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s