Le mythe de la maison Japonaise…revu

Comment habite-t-on une maison japonaise ? Et pourquoi certains font-ils appel à un architecte pour la réaliser?

L’exposition « Japon l’archipel de la maison », à la cité a le mérite de parler de la maison même si il s’agit de parler de LA maison mythique située aux antipodes … à savoir : la maison japonaise.

Le propos de cette expo peut remettre le sujet « maison » sur le tapis, d’une certaine manière… Un sujet qui fait partie du quotidien d’un nombre certain d’architectes…Sujet peu rentable, chronophage, à la réputation difficile dans un secteur très concurrentiel…what else? Effectivement, vu sous cet angle,  cela ne donne pas forcément envie! Néanmoins, il demeure un passage obligé d’un certain nombre d’architectes et pour certains un véritable objectif.  Le revenu étriqué de 25% des architectes français du à une mauvaise conjoncture publique qui jusque-là faisait office de secteur tampon en période de crise repose la question du marché privé et de la question de la maison comme marché existant potentiel et en devenir?  En poussant plus loin, LA fameuse maison est le lieu où commence la première sensibilisation du citoyen  à l’architecture puisqu’il n’existe pas ou peu de formation initiale des citoyens à leur cadre de vie….A ce propos, la future loi de l’architecture serait-elle amenée à rectifier le « tir »…Une matière scolaire sur l’architecture?

Bien, bien, …un petit détour buissonnier s’imposait sur ce sujet peu évoqué.

La présentation de l’expo s’est faite sous forme d’une table ronde…

…Tour de table.

Quatre commissaires de l’expo et deux jeunes architectes japonais nouvelle vague étaient venus expliquer et débattre sur le sujet. Et comme dirait une étudiante japonaise rencontrée au couvent de la Tourette il y a quelques jours « Oooooooooooh, Yoshimura Yasutaba et  Sugawara Daisuke  » avec un sourire intimidé rempli d’admiration. Un estampillage figurant  une certaine joie du milieu estudiantin japonais d’architecte  lorsque leurs noms sont prononcés …même à la française …si si.

L’expo…

L’expo est découpée en trois parties : les maisons d’hier, celles d’aujourd’hui et celles de Tokyo.

Les maisons d’hier : entre modernité et tradition.

(Commissaire Manuel Tardits)

)arch-jap05@suntrapFP

Cette  partie de l’expo présente 50 années d’histoire et de recherche sur la maison au travers de 14 maisons d’architectes emblématiques japonais allant des années 30 aux années 80.  Un moment de jeu architectural entre la modernité et la tradition japonaise.

Le 1er exemple emblématique est un projet de Le Corbu non réalisé… »dans les cartons » et A. Raymond architecte étranger a eu l’idée en 1933 de la matérialiser là, au Japon sur un mode différent : construction en bois au lieu de la pierre initialement prévue par Le Corbu.

 » Shinohara est l’architecte spécialiste de l’après-guerre. Vu l’importance de sa production, il y a trois maisons exposées de lui. Il déroge à la règle fixée d’une maison et un architecte… »Manuel Tardits

Les maisons d’aujourd’hui : des maisons personnalisées

(Commissaires Véronique Hours et Fabien Mauduit)

arch-jap06@suntrapFP

Comment habite-t-on une maison qui n’a pas de porte, et qui a des formes étranges ? Comment ces maisons s’installent dans le paysage? Quel est le regard du voisinage?

Au Japon, il existe des contraintes de prospect, par exemple la contrainte sur l’ensoleillement du voisinage. Par contre, il n’y a pas de règles sur l’apparence.  A cause des droits importants de succession,  les héritiers sont amenés à vendre une partie du terrain hérité. Ce qui a pour conséquence des terrains divisés de plus en plus petits et donc des maisons de plus en plus réduites. L’évolution de la maison japonaise dans la verticalité contrairement à ses origines horizontales est donc due à des contraintes économiques.

Les campagnes sont dépeuplées au profit des villes. Les maisons sont surtout situées dans les villes.

Qui font ces maisons ?  La part des architectes qui réalisent ses maisons est très minime. Une maison lambda  fait en moyenne 100 m² et le prix des travaux est de l’ordre de 1200, 1300 euros le m².  Il y a 1 million de licence pour construire au Japon et 600 000 maisons construites par an.

Pour connaitre les attentes des clients, une enquête a été réalisée auprès des architectes et des clients par V. Hours et F. Mauduit :

« Quel est leur rapport avec la tradition du Japon? Est-ce que cela a changé leurs manières de vivre, d’habiter dans cette maison ? Avec ces questions, nous avons eu des réponses similaires. »V Hours

La réponse qui revient systématiquement :« …  L’envie de vivre avec les saisons, en hiver lorsqu’il fait froid dehors on aime bien qu’il fasse froid dedans…l’été même processus. Ça fait partie de la culture japonaise ancestrale  et pour eux c’est un retour… Le rôle des architectes est de reconnecter les habitants avec l’extérieur, la ville, la campagne…retrouver la relation au climat, au paysage. »  F. Mauduit

Quelques exemples

…La Kata House de Manuel Tardits

Manuel Tardits vit depuis 30 ans au Japon et il a réalisé avec sa femme Kamo Kiwako La Kata House, leur propre maison… sans isolation. Elle n’est pas chauffée, pas refroidie et il y avait comme une nécessité de renouer avec le climat, les saisons. « Le corps est un grand régulateur thermique…Nous avons peur de la chaleur de l’été, plus que de l’hiver…à Tokyo, en hiver il fait 8°, l’hiver est froid et sec… Dans cette maison, il n’y a pas de porte, c’est un espace fluide. » Manuel Tardits

…La maison tranchée (Kiritoshi House) de Sugawara Daisuke  (+info)

Photographies par Takumi Ota.

« La maison est en bois pour des raisons de cout. La demande du client était la vue sur les rivières et pas de vue sur la route. La partie qui fait face à la route est une boite aveugle. Il fallait optimiser le volume. L’espace du salon est tridimensionnel : les murs sont en 3 dimensions cela provoque des reflets avec le soleil avec des jeux d’ombre et de lumière. »Sugawara Daisuke 

Pour cette maison 6 mois d’études et 8 mois de construction ont été nécessaire…« Je construits 3 maisons en ce moment, des bureaux, je suis enseignant…au Japon un jeune architecte commence à réaliser des commerces après il fait des maisons puis si il a de la chance des bureaux, des écoles… »Sugawara Daisuke 

…La maison fenêtre (Windows House) de Yoshimura Yasutaba  (+info)

« Le client voulait une maison de WE. Lorsqu’il utilise la maison il met les rideaux par contre lorsqu’il n’est pas là, il laisse libre pour que les voisins puissent voir la mer…La maison est pour une personne. « 

La maison a demandé 6 mois d’études et 6 mois de réalisation.

Les maisons de Tokyo :

(Commissaire Souteyrat Jérémie)

Pourquoi Tokyo? 1/3 des 127 millions de Japonais habitant en ville vivent à Tokyo.  Jérémie Souteyrat a fixé sur sa pellicule les maisons remarquables dans les rues de Tokyo. En général au Japon, les photos de maison sont prises sans résidents contrairement en France où il y peut y avoir des personnages.

Débat:

arch-jap07@suntrapFParch-jap08@suntrapFP

Frank Salama : Il y a une fascination particulière sur cette architecture de maison japonaise. Qu’est ce qui fait sa spécificité? Quelles valeurs va-t-elle portée?

Fabien Mauduit : Les Japonais construisent pour 20, 25 ans. Pour cette raison, leur demande est plus spécifique. La maison répond aux besoins actuels du client et de sa famille et non pas à une extrapolation dans le futur.

Sugawara Daisuke: Il y a 3 particularités qui font la maison japonaise à mon avis…1 La formation des charpentiers. 2 La formation des architectes japonais, il n’y a pas de séparation entre l’architecte et l’ingénierie. C’est le même cursus. Que le projet soit petit ou grand l’architecte est ingénieur et calcule. Il échange avec le charpentier en vue de l’amélioration. 3 L’aspect juridique permet plus de liberté formelle.

Yoshimura Yasutaba: De mon point de vue, si l’environnement était plus proche entre la France et le Japon, il n’y aurait pas de différence. Après-guerre, il y a eu les constructions standardisées américaines au Japon. Les droits de succession sont de plus en plus importants et les gens construisent de plus en plus loin des villes.

Question de la salle : les maisons conçues par les architectes, comment sont-elles perçues par les gens du quartier?

Sugawaka et Yoshimura : « questions difficiles! Pour un Japonais moyen, ce sont des maisons pas très normales, une vision particulière.  Les formes étranges viennent des envies des clients. Pour le passant, l’archi a un peu pété un câble. »

Q : Est-ce rentable pour un architecte japonais?…car en France ce n’est pas le cas! Est-ce un exercice qui vous passionne et qui vous fait vivre?

Yoshimura Yasutaba : Au Japon, il y a une revue avec des maisons très spéciales. Elle en publie 200 par an. Sur 600 000 maisons construites par an, il y a 200 maisons exceptionnelles. Juste faire des maisons, c’est difficile de pouvoir en vivre. Les maisons sont construites pas des jeunes architectes qui ne gagnent pas vraiment. Ils y mettent toute leur énergie et ce n’est pas vraiment rentable.

Manuel Tardits : C’est une économie de la pénurie avec des honoraires faibles pas pour le client mais pour nous. Et puis la concurrence avec les autres est très importante. Par exemple pour qu’une entreprise fonctionne, elle doit en faire 30 par an. L’architecte qui fait des maisons est souvent enseignant c’est pour cela que cela lui permet de répondre à cette économie.

Frank Salama : Sous quel angle les architectes japonais considère l’environnement?

F.Mauduit : Ce sont des maisons qui vivent avec leur environnement : pas de double vitrage, ne sont pas chauffées. Après Fukushima, il a été mis en place des normes pour optimiser les climatisations par exemple…Le langage est très éloigné de la maison thermos en France. Au Japon, l’hiver on met le pull et la couverture chauffante est sous la table. Malheureusement, le durable arrive et la maison standard aussi.

Yoshimura Yasutaba : On centre le concept sur l’été. L’idée est de pouvoir supporter l’été. Il y a peu de choses conçues pour l’hiver.

La grande majorité se trouve sur la latitude Tokyo, Hiroshima, Où le climat correspond au climat du Maghreb en plus humide.

Q : Les grosses agences japonaises sont en compétition pour réaliser des maisons pourquoi?

FS : ils font aussi des maisons de thé car c’est très important pour eux.

YY : c’est une pratique extrêmement courante et pas forcément japonaise

Q : Oui je sais…Tous les Pritsker en font sauf en France!

MT : tous les architectes Japonais ont fait des maisons sauf Tangue, Maki. C’est une tendance assez forte. Cela reste un programme intéressant…s’il y a d’autres projets!

FS : La maison cela représente la Culture de la petite échelle. Tadao Ando a dit qu’il allait finir sa vie en faisant des maisons.

Q : et le passage au logement collectif social?

FS : Le logement collectif est extrêmement privatisé. Il y a un mouvement qui s’amorce avec des architectes qui faisaient des maisons et qui commencent à faire des logements collectifs.

YY: dans le passé, il y a eu ce genre de projets. Actuellement il y a une individualisation… les gens ne veulent pas partager. Il y a très peu d’habitat collectif qui se construise.

Pour conclure, l’exercice de la maison pour l’architecte  japonais comme dit Yoshimura Yasutaba a des similitudes avec les notres. le secteur est très concurrentiel, peu rentable,  la compréhension par le public n’est pas au rendez vous…Par contre,  la réputation de la maison comme exercice architectural faisant partie pleinement de la profession est bien meilleure au Japon qu’en France.

arch-jap02@suntrapFParch-jap04@suntrapFP

L’exposition « Japon l’archipel de la maison » est présentée du 24 juin au 7 septembre à la cité de l’archi…ICI

L’archipel de la maison plus d’infos…LA

L’agence de Sugawara Daisuke…+d’info

L’agence de Yoshimura Yasutaba…+d’info

L’agence de Manuel Tardits…+ d’info

l’agence de Valérie Hours et Fabien Mauduit…+ d’info

Jérémie Souteyrat photographe…LA

Publicités
Le mythe de la maison Japonaise…revu

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s