Carton à dessin …feuille 66

Une façon certaine..

de concevoir.

 

Un exemple d’art du passif avant le label. Un architecte et…un bâtiment. De qui ?…de quel?

Réponse :

Ce dessin représente une coupe sur un logement de Kanchanjunga  Apartments réalisé par Charles Correa de 1970 à 1983 à Bombay.

Cet immeuble de 32 appartements est situé au sud ouest  de la ville, dans la banlieue chic de Bombay. Ce bâtiment est une réponse moderne aux problèmes climatiques et à l’urbanisation galopante de la ville.

A Bombay pour bénéficier de la vue et des apports de la brise marine une construction doit être orientée  Est /Ouest. Ces orientations sont aussi celles des grandes pluies de mousson et des fortes chaleurs. Pour échapper à ces inconvénients tout en bénéficiant des plus-values de la vue et de l’air, les constructions traditionnelles possèdent des vérandas protectrices sur lesquelle les pièces principales donnent. Cet immeuble rend hommage à ces ingéniosités de l’architecture vernaculaire  en mettant au point un système de véranda pour chaque appartement.

Charles Correa a conçu dans cet immeuble 4 typologies d’appartements  différents (A, B, C et D) variant de 3 à 6 chambres chaque. La « cellule » du logement organisée sur une double hauteur avec une double orientation est un clin d’œil à l’unité d’habitation de Le Corbusier. Ici, C Correa met au point une cellule d’appartement faite de plusieurs petits niveaux pour contrebalancer les effets dérangeants du climat.

Le bâtiment est réalisé en structure béton sur 32 étages avec des vérandas en porte à faux de 6.30m. La construction en béton et les grandes surfaces en panneaux blancs ressemblent fort aux immeubles d’habitation modernes occidentaux. Cependant, les terrasses jardin des appartements sont en fait une interprétation moderne d’une caractéristique des logements traditionnels indiens: la véranda.

Charles Correa :

Architecte, urbaniste, théoricien…Il fait ses études au MIT (Massachusetts Institute of Technology) et ouvre son agence à Bombay en 1958

Charles  Correa comme bon nombre d’architecte indien de sa génération a tenté une médiation difficile entre les méthodes occidentales et locales. Dès 1974, il est responsable de la planification de Bombay, s’efforçant de contrôler rationnellement le développement d’une des grandes métropoles du tiers monde. Il a conçu le mémorial du Mahatma Gandhi en 1958, âgé de seulement 28 ans.  Il a réalisé l’Assemblée de l’Etat pour Madhya Pradesh (1967), le complexe des arts Bharat Bhavan à Bhopal (1982), le Musée national Artisanat à New Delhi (1990) et le bâtiment du British Council à Delhi (1993). Il a conçu des projets de logements a Delhi, Bombay, Ahmedabad, Bangalore.

Médaille d’or de l’ International Union of Architects, prix Aga Khan d’architecture, Japan’s Praemium Imperiale et the Padma Vibhushan

En 2013, il a légué au RIBA à Londres plus de 6000 dessins et 150 projets.

“The thing about architecture is that you cannot teach it. You can learn it, but you cannot teach it. And a good school is a school which makes you passionate about architecture and that teaches you how to ask questions. […] If you know how to ask the right questions, you will develop your own philosophy and your own visual vocabulary.”Charles Correa

Site de l’agence…ICI

 

 

 

 

 

 

Publicités
Carton à dessin …feuille 66

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s