Carton à dessin …feuille 56

Cette photo me fait penser à…un film

un film des années 60 …non? ou 50? entre les deux peut être…

 

Etrange…l’écran un technicolor grand écran?…les couleurs? ou alors l’architecture peut être?

Mais au fait …Quel est le nom de l’architecte et de quel projet s’agit-il?

Réponse :

Il s’agit de l’hôpital général de Courtrai AZ Groeninge réalisé par  l’agence d’architecture internationale be Baumschlager Eberle

Le nouvel hôpital de 1000 lits est le fruit de la fusion des quatre hôpitaux existants à Courtrai. L’immense complexe qui en résulte est conçu de manière à ce que  l’échelle du bâtiment soit maitrisée pour que l’ampleur ne soit pas perçue. La  succession de grands jardins intérieurs de 20 m sur 60, entourés des bâtiments constitue un bloc distinct. Toutes les ailes sont de même largeur, et l’ensemble du bâtiment possède la même structure.

Le complexe de 144.000 m2 est réalisé en plusieurs phases et terminé dans sa capaciét totale de 1000 lits en 2017. Donc chaque lit (et chaque patient) disposera en moyenne de 144 m2 de surface.

 » L’objectif de développement urbain principal de ce projet de grande envergure, dont les dimensions dépassent de loin ceux du tissu environnant, est d’assurer l’intégration réussie du complexe dans le contexte environnant. L’utilisation d’une structure de cour traditionnelle est un moyen efficace d’ y répondre. Un système de cinq blocs interconnectés permet de decomposer la surface de 144 000 mètres carrés en unités de taille appropriée. La structure du complexe est déterminée par les modules individuels, qui fonctionnent comme des unités indépendantes. Cela divise le bâtiment en parties clairement reconnaissables et simplifie l’organisation interne. Cette caractéristique de l’intérieur peut également être discernée dans le plan d’ensemble des cinq blocs. Sa caractéristique est de déterminer la conception variée des cours intérieures, l’un des objets est de contrecarrer tout sentiment d’anonymat et de faciliter l’identification avec l’architecture.

Le hall de réception sur deux niveaux est un espace  clair et aéré. Un point important dans tout le complexe est la référence continue à l’espace extérieur. L’organisation de l’imposant volume du bâtiment autour des cours donne lieu à des séquences spatiales  inhabituelles et à des changements subtils d’atmosphère, ce qui donne à l’ensemble du complexe une qualité particulière. L’apparence homogène des façades avec leur message de charge et de soutien sert de métaphore à l’hôpital : le confort de ses installations atténue la charge que les patients doivent supporter. L’impression créée par le complexe hospitalier, qui est entourée et empli de vegetation, est celle d’une complexe urbain d’une grande diversité : une petite ville avec des maisons et jardins – introverti, mais pas hermétique; ouverte, mais pas exposée. »be Baumschlager Eberle

 Sur l’agence be Baumschlager Eberle

Dietmar Eberle martèle qu’il ne croit « ni aux marques, ni à la technologie, mais aux Hommes, parce que c’est le plus important ».

L’agence be est une structure de 10 agences de moins de 20 collaborateurs établies dans le monde entier. Et pour eux, l’architecture est toujours le résultat d’un travail collaboratif.

En savoir plus …LA

photos © Werner Huthmacher

Publicités
Carton à dessin …feuille 56

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s