Carton à dessin …feuille 51

Nouvelle feuille…de couleurs

La couleur comme lumière… comme univers culturel

« L’expérience de la couleur est étroitement liée à l’expérience de la lumière mais est aussi une question de culture. Autant la perception est liée à la mémoire et à la reconnaissance, autant notre rapport à la couleur est étroitement dérivé de notre environnement culturel. Les Inuits, par exemple, n’ont qu’un mot pour le rouge, mais plusieurs pour le blanc. » Olafur Eliasson, « Some ideas about color»

croquis51@suntrap

La couleur comme matériau révélant un univers sensible.

« la couleur, c’est la sensibilité devenue matière, la matière dans son état primordial. » Yves Klein

Un(e) architecte qui s’occupe de couleur? de qui s’agit-il? et de quel bâtiment cette image en est la représentation?

Réponse :

 Il s’agit d’une affiche représentant le casino La pergola à St Jean de Luz réalisé par de R. Mallet Stevens. 

Un bâtiment à  la volumétrie blanche pourtant contrairement aux couleurs de l’affiche….Mais des choix de matière et de matériaux intérieurs très précis et colorés.

Pour l’histoire…

Les succés des bains de mer et de leurs vertus thérapeutiques  font de St Jean de Luz une station à la mode dès la fin du 19ème siécle et le début du 20 ème.  Au dessus de l’établissement de bains édifié sur la plage,  sur sa terrasse est installé un petit casino en bois. Face à la croissance de l’activité touristique après la première guerre mondiale, germe  en 1923 l’idée de la réalisation d’un complexe ambitieux. Ce projet est confié à l’architecte W Marcel qui projette un ensemble architectural dans un pur style régionaliste.Casino de Saint Jean de Luz

Puis en 1927, le projet est confié à R Mallet Stevens. Celui-ci édifiera un complexe comprenant un casino, un hotel, des boutiques et un cinéma. Le bâtiment a été remanié plusieurs fois. Dans les années 50 il a été surélevé, puis de nouveau il a été transformé dans les années 80, faisant disparaitre les premières volontés volumétriques, proportions et équilibre.

En se promenant dans les années 90 dans ce bâtiment, on pouvait encore trouver des traces du projet de Mallet Stevens : poignées, matériaux, plafond, forme et espaces encore identifiables mais terriblement modifiés. Aucune idée de ce qu’il en est aujourd’hui.

Site sur Robert Mallet Stevens ICI et LA

Autres articles sur Mallet Stevens :

la villa Cavrois

Année 30 à Boulogne

Carton à dessin …feuille3

Publicités
Carton à dessin …feuille 51

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s