Carton à dessin …feuille 46

Ah ! vacances …déjà? …Oui je rêve, c’est normal!

…Ca sent bon non?…facile encore une fois ou pour une fois (mouais ) …un jeu d’enfant. Tiens la célèbre marque de jeu de construction n’a même pas prévu une réplique …Incroyable! Ou peut être tant mieux car ce modèle n’est pas reproductible.

Bien…de quoi s’agit-il? et qui a réalisé cette magnificence ?

Réponse :

Il s’agit de la Rotonda d’Andrea Palladio 

La Rotonda fait partie de la série de villas que Palladio a réalisé dans le Nord de l’Italie.

C’est une villa belvédère, construite pour un ecclésiastique à la retraite à la différence des autres villas réalisées pour des gentilshommes campagnards. Elle était prévue pour accueillir des réceptions. Et selon JS Ackerman , « Palladio l’a conçu comme si sa principale fonction était la contemplation du paysage. Pour ce faire, il faut du haut d’une colline se tourner dans les 4 directions.»  Palladio – JS Ackerman 

« Le site est des plus délicieux sur une colline d’accès facile. La villa bénéficie de la plus jolie vue de tous côtés. » Quattro libri A Palladio

Dans les villas palladiennes, la façade de temple à fronton est conçue comme un portique en saillie, en retrait ou simplement plaqué en relief sur le bloc. Ici, les portiques ennoblissent la villa en lui donnant un ton classique.

« Dans toutes les villas…j’ai mis un fronton sur la façade. Ce fronton signale l’entrée de la maison et ajoute beaucoup à la grandeur et à la magnificence de l’édifice…il s’avère utile pour les armoiries du propriétaire…Les anciens (époque antique) les ont utilisé dans les monuments, …ils en avaient vraisemblablement emprunté l’idée et le dessin aux constructions privées…aux maisons. » Quattro libri A Palladio

La hiérarchie par le portique n’est plus exprimée dans la villa Rotonda. Ici le principe est maintenue par le dôme central, au milieu de la villa qui est utilisé pour donner un effet monumental.

« Avec  Palladio on quitte le domaine de l’œuvre singulière pour celui de la série d’œuvres reliées entre elles parce qu’elle partage une base commune, celle d’un type… parmi les 25 ou 30 villas connues de Palladio, il est possible de distinguer plusieurs cycle typologiques »  Renaissance, baroque et classicisme  J. Castex

Pour J. Castex la Rotonda est la dernière villa d’un cycle typologique. Car elle est «  un rare exemplaire du schéma idéal, marque le rang éminent du client, exprime précisément le site et vient à point pour clore le cycle des variations sur le type… la rencontre des axes se fait maintenant sur une salle ronde qui coïncide avec le centre du bloc : le débat sur l’articulation est suspendu, dans l’évidence d’une solution qui l’épuise. Le cycle est bouclé. «   Renaissance, baroque et classicisme  J. Castex

Dans la vidéo qui suit est décrit en images l’importance de la géométrie, symétrie et proportions dans la villa Rotonda (NDR: en espagnol début après 1min)

Autre article sur les villas …Ici

Biblio sur Andrea Palladio…La

Publicités
Carton à dessin …feuille 46

Une réflexion sur “Carton à dessin …feuille 46

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s