L’expo en uniforme à La Cité de l’archi

 « Contrairement à ce que suggèrent la plupart des histoires, la seconde guerre mondiale a été un moment fondamental dans la modernisation tant théorique que pratique de l’architecture. » J.L. Cohen catalogue de l’expo.

Jean Louis Cohen, commissaire de l’expo « architecture en uniforme », architecte et historien explique …Par son questionnement sur cette période muette de l’histoire de l’architecture,  sa curiosité l’emmena à chercher des réponses pour combler ce vide. Il a ainsi collecté  une multitude de documents et d’informations à travers le monde sur cette période  … ce « … moment traumatique »…pendant lequel « l’architecture a-t-elle était passive?…protagoniste?… »

archuni00@suntrap

Une enfilade de portraits d’architectes débute l’expo.  De A…comme Aalto à …Z comme Zévi …une autre légende se décrypte sur les cartels des portraits …B comme bourreau à V comme victime…et entre ces deux extrêmes… tous les autres…

Le parcours de l’expo s’égrène autour de thèmes…Le début expose le thème des villes attaquées, bombardées, rasées même…puis il fait place au… temps où…le système d ou c comme créatif est mis a l’honneur.

C’est le temps qui est à  » L’invention de l’architecture durable » (propos de J.L. Cohen) puisqu’il était nécessaire d’économiser, de recycler pour palier à la raréfaction des matières premières.

archuni01@suntraparchuni01c@suntrap

 

En Angleterre, de nouvelles solutions voient le jour comme la réforme sur la production du mobilier, des objets usuels : les « utility Sheme » ou programme d’intérêt public… « On peut acheter que des meubles en nombre limité et moderne car cela consomme moins de matériau ».J.L. Cohen

Le Corbu  propose des maisons avec des rondins et de la boue : les Murondins dans le contexte du « retour à la terre » préconisé par le Maréchal Pétain.

J.Prouvé travaille l’alu et l’acier avant la guerre…Et se penche sur le bois pendant la guerre… il fabrique des poêles utilisant les déchets… un cadre pour vélos.

Les pénuries favorisent la recherche.   » Grande Invention, grande inventivité autour des matériaux »….J.L. Cohen

La production mondiale

Les alliés produisent plus que les forces de l’axe. Les architectes sont engagés dans la production industrielle. En France, Le Corbu et A. Perret proposent des projets d’usines. .

archuni02

Aux USA, Albert Khan est architecte de Ford et de General Motors à Detroit. Il réalise des usines et organise la production de son agence sur le même modèle industriel. C’est ainsi qu’il contribuera à la transformation de la profession après-guerre.

A cause du black-out nécessaire pour éviter les bombardements, l’usine sans fenêtre est née.  Elle est l’ancêtre des grandes surfaces cubiques des pourtours des villes.  Pour tourner 7 jours sur 7 et 24 h sur 24 h, on développe la climatisation et l’éclairage artificiel.

En Allemagne, sont construites des usines souterraines.

Cette période permet une évolution sociale avec l’émancipation des femmes qui prennent la place des hommes absents.

En Allemagne, en Angleterre, aux USA sont créés des quartiers, des villes nouvelles pour accueillir les logements pour les ouvriers des industries.  R. Neutra, L I Khan, W. Gropius contribuent à cet élan aux USA,  en France ce sont  J. Prouvé et Le Corbu.

Aux USA 500 000 logements sont réalisés avec les crédits publics. Ce sont tous des programmes de maisons modernes.

archuni05@suntrap

R. Neutra crée 600 logements mobilier compris pour la marine. « L’architecture moderne s’impose avec ces programmes publics. »

W. Gropius et M. Breuer réalisent des maisons en Pennsylvanie adaptées à la topo et au mode de construction américain en bois.

Innovation et recherche sur les matériaux,  les systèmes constructifs

Pour  régler les besoins de mobilité extrême pour les armées, pour effectuer des déplacements en quelques jours, il a été  mis au point des systèmes de construction mobile.

Buckminster Fuller propose le Dymaxion deploiement Unit.

Du côté allemand, M.Mengueringhausen invente le système Mero encore utilisé de nos jours.

K. Waschsmann met au point des constructions modulaires en panneaux de bois s’emboitant avec connecteurs en métal.

L’ingénierie des ponts et des ports de débarquement sont l’œuvre d’ingénieur britannique: le pont Bayley et les Mulberries et ont été étudiés aussi par des  architectes…

archuni03

J. Prouvé et Le Corbu ont conçu « les écoles volantes » pour les populations déplacées.

L’exemple du village allemand et du village japonais réalisés aux USA.

« Moment les plus troublants de toute la guerre. La scène se passe dans le désert. Le but : construire une ville allemande parfaitement imitée : le mobilier, la vaisselle, les livres…afin de voir comment elle brûle avec un nouveau produit inventé par l’industrie américaine : le napalm. Pour moi, c’est le moment le plus délicat, le plus troublant où les architectes utilisent leurs connaissances de la construction au service des bombardements de terreur. » J.L.Cohen

La guerre aérienne et l’art du camouflage.

Avec la seconde guerre mondiale apparaît le bombardement industriel. Le front n’est plus une ligne mais une surface…

Les architectes participent à la construction des abris anti-aériens. B. Lubetkin à Londres propose un abri souterrain.

archuni06b@suntraparchuni06@suntrap

L’art du camouflage, un job pour archi pendant la seconde guerre, sera enseigné en école d’architecture. László Moholy-Nagy enseigne le camouflage à Chicago. C’est l’invention de faux paysage avec de fausses maisons, de fausses voitures utilisé de jour comme de nuit pour déstabiliser les pilotes lors de raids aériens.

« Les pilotes n’arrivaient pas à trouver l’aéroport de retour de mission car il était camouflé en lotissement ».J.L.Cohen

La question de l’échelle

Période où sont inventées les « situation rooms » (salle de guerre) et où un architecte américain élabore des maquettes gigantesques retraçant les batailles.

La guerre impose la normalisation pour les munitions : création de L’AFNOR en France.  Le Neufert en Allemagne : le livre aux 45 traductions a été réalisé par le bras droit de Albert Speer. Neufert avait commencé sa carrière avec W. Gropius et fait ses études au Bauhaus.

Changement d’échelles des projets pendant la guerre…

Avec la création du Pentagone : 15 mois de construction 32000 employés… Grande machine fonctionnelle.

Auschwitz était une grande agglomération industrielle, une ville normale à côté des camps. Certains architectes savaient très bien ce qui se passait lorsqu’ils dessinaient les camps. Les nazis géraient la situation et certains déportés s’en sortaient parce qu’ils travaillaient pour eux.

archuni09c@suntrap

Oak Ridge dans le Tennessee est une ville secrète construite en quelques mois. C’est la plus grande surface couverte du monde. Cette ville nouvelle a été dessinée par l’agence Skidmore, Owings & Merrill  sans savoir où elle serait édifiée.

Le site allemand de Peenemumde était une base de production et d’essais de lancement de fusées avec des usines ultra moderne s’appuyant sur la démarche fonctionnaliste.

L’occupation nazie

archuni09b@suntrap

Du coté de Vichy, la destruction des quartiers du vieux Marseille ont été orchestré par les nazis : « Europe envahie par les races inférieures, ils veulent faire un exemple en démolissant ces quartiers »….Les architectes prisonniers sont tous incarcérés dans un même camp à la demande de H. Bernard. Ce camp devient son école des beaux-arts… en Allemagne…ces architectes grattent, font des concours… »

Guerre terminée.

La salle de procès de Nuremberg est aménagée par un jeune architecte Dan Kiley.

La reconstruction de Gien a été faite à « l’identique » selon une hypothèse régionaliste et à la  même époque, A Perret dessine son projet pour Amiens dans une dimension plus moderne.

Après-guerre

archuni10@suntrap

 

Une revue américaine Forum demande aux architectes de répondre à un projet d’anticipation pour un village américain en imaginant logements, hôtel, musée…Une des problématiques de l’après-guerre était  le recyclage des techniques utilisées en temps de guerre en des techniques pacifiques, de recycler les surplus de matériaux … les éléments de l’armée sont recyclés : l’alu sert au siège, les pneumatiques sont créés à partir  des gilets de sauvetage. Fuller recycle la chaine de montage des avions pour créer des maisons.

« La guerre a laissé des traces en matière de types de bâtiments, de technologie et de paysage puisque nous vivons pour une part dans les paysages formés par cette guerre et évidement c’est sédimenté dans les mémoires des humains » J.L.Cohen

archuni11@suntrap

« Les esthétiques changeront mais pour l’essentiel on a hérité de tout cela »J.L.Cohen

Pour en savoir plus l’ Exposition  « Architecture en uniforme. projeter et construire pour la deuxième guerre mondiale »  se déroule du 24 avril au 8 septembre à Cité de l’architecture

et le catalogue de l’expo avec des supers bonus d’infos et de documents…

« Architecture en uniforme. projeter et construire pour la deuxième guerre mondiale » J.L.Cohen ed Hazan

 

 

 

Publicités
L’expo en uniforme à La Cité de l’archi

Une réflexion sur “L’expo en uniforme à La Cité de l’archi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s