La semaine fraiche

Nous rivalisons en ce moment avec Oslo…!

Je ne sais pas si c’est au niveau archi ou carnet de commande… Mais moi je parlai plutôt des températures… Pour le coup, les itinéraires intérieurs sont à privilégier en ces temps de fraicheurs … Donc, faisons local  frais…

Rayon produits frais donc, il y avait deux vernissages cette semaine : l’un à l’Arsenal pour l’expo Paris la nuit... l’autre à la galerie pour l’expo sur l’agence Patrick Chavannes.

Et puis en fin de compte, j’ai eu envie de nourrir mon cerveau avec une conférence… en l’occurrence celle du CCS de Paris 

Au vernissage à l‘Arsenal se sont bousculés, une bonne partie du who’s who de l’architecture  parisienne (cette fois-ci ;  F. Leclerc, P.Gonzales, D.Jacob, D.Klouche, …)

ars-Parisnuit3@suntrapars-Parisnuit2@suntrapars-Parisnuit1@suntrap

…Il y avait aussi un tas de personnes, qui était là aussi, peut être comme moi, pour revoir un autre tas de personnes que l’on a du mal à voir…Une grande messe de la rencontre et du papotage professionnel.

L’exposition dédiée à Paris la nuit est installée sous un mikado géant fait de lamelles d’acier… Effet clair/obscur et perception de nid techno inversé. Une série d’activités nocturnes est programmée en plus de l’expo : des visites et de la street food by night de juin à octobre. Plus d’info …LA

La Galerie de l’Archi, elle aussi, ne déroge pas à cette ambiance vernissage …avec  toujours beaucoup de monde. Le challenge des exposants est de trouver un renouvellement du terme « exposer » dans cet espace mesuré. ( NDA : c’est vrai que sur les photos on pourrait penser qu’il y a peu de gens… mais non, mais non… c’est le rush systématique)

gal-pc1@suntrapgal-pc2@suntrapgal-pc3@suntrap

En route pour la conférence au CSS pour ce cycle consacré aux nouveaux musées suisses…  Pour ce deuxième opus, était invité lEstudio Barozzi Veiga de Barcelone. J’avais eu un aperçu de leurs créations lors de la conférence 27 proposé par LAN, il y a quelques temps déjà.

Fabrizio Barozzi  est venu expliquer donc ses deux projets lauréats de musée en compagnie des deux M.O. : le Musée cantonal des Beaux Arts de Lausanne et le Bündner Kunstmuseum de Coire.

CSS-est3@suntrapCSS-est1@suntrapCSS-est2@suntrap

Accueil confortable : avec la présence de coussins dans la salle… après un moment de doute sur leur utilité… et sur l’humour suisse : coussin= dormir? Je suis arrivée à la conclusion que leur existence reposait sur leur capacité à servir de siège d’appoint  pour les jours d’affluence.

Mais, retour à cette conférence… 3 idées fortes tressent le fil rouge qui façonne leur architecture :

Une architecture  » contextualiste » qui cherche à être dans « la juste tonalité d’un lieu »

Une architecture participant à « la définition d’un espace public… l’architecture doit être un cadre pour l’espace public » et enfin « La matérialité de l’objet pour manifester l’architecture » et la  » recherche d’une économie expressive » par l’utilisation de  » la masse comme élément sensoriel »

Un regard sur quelques réalisations :

La salle de concert de Aguilas région de  Murcia

« Un bâtiment synthétique qui résout toute la complexité de la programmation. »

Headquarter Ribera del Duero – Roa – Burgos

« Concept d’espace public… création d’un espace urbain… relation avec la typologie fondamentale de l’architecture …trouver les formes  les plus significatives de l’architecture »

Szczecin Philharmonie Concert Hall Pologne

« Recherche sur les typologies architecturales de cette ville…des bâtiments synthétiques, des éléments simples…un contexte difficile et à travers l’architecture, une volonté de régénérer un quartier détérioré, dégradé. »

King’s college Londres

« Faire seulement ce qui est nécessaire… trouver l’équilibre entre la spécificité du lieu et l’autonomie formelle… la dichotomie entre ces deux extrêmes. »

Et l’exposé des deux musées….

Le Musée cantonal des Beaux-Arts de Lausanne

Le site est près de la gare et jouxte les voies ferrées. Des bâtiments existants remplissent le terrain dont une halle de 1911 qui servaient à abriter les locomotives.

Le programme du concours remporté par EBV est le projet d’un pole muséal comprenant le Musée cantonal des Beaux-Arts (MCBA), le Musée cantonal de la photographie de l’Élysée et le Musée de design et d’arts appliqués contemporains (MUDAC).

Un point d’accroche qui a permi de définir le parti pris du projet : « le projet doit construire l’urbanité de la ville. »

Le projet crée un nouvel espace urbain sur le site de la halle et propose un équipement à la volumétrie simple. L’histoire du site est présent au travers des traces significatives qui seront conservées :  » À partir d’un fragment reconstruire l’histoire d’un lieu »

Le choix s’est fait entre la préservation verticale et/ou horizontale … conservation de certains sols, d’éléments référents comme une partie de l’ancien bâtiment en façade sur les voies.

Le programme a été intégré dans un « volume neutre ». Sur la façade donnant sur les voies une trace historique a été conservée : une fenêtre sur le passé du lieu  Sur l’esplanade est crée une façade épaisse et perméable faite d’éléments verticaux jouant avec la transparence et l’opacité. Un volume simple pour « résoudre la complexité d’un programme par une idée claire » 

« On voulait un musée, non une folie, ni une sculpture architecturale…C’est un projet très bien pensé, une excellente scénographie…. » B. Fibicher directeur du Musée cantonnal des beaux-arts de Lausanne

Le Bündner Kunstmuseum de Coire. (+)

 

Le site est près de la vieille ville dans un endroit très végétalisé, « un jardin dans la ville »

Il s’agit de l’extension du musée existant qui date du 19ème siècle et est de style néo renaissance, d’inspiration palladienne.

EBV a proposé un bâtiment très compact en relation avec le jardin  « construire le projet très compact pour laisser  l’espace autour ». Pour préserver cette idée, les surfaces d’exposition sont en sous-sol ainsi que la connexion avec le bâtiment existant.

Le bâtiment existant est axé à la manière de la Villa Rotonda. Cet axe a servi de point d’appui à la mise en place du nouveau bâtiment.

« Le matériau : l’élément expressif du projet »

« la problématique était de faire un ensemble avec deux bâtiments… la villa a un charme spécial… il était nécessaire de protéger la villa et le parc et de faire une connexion souterraine » S. Kunz directeur Bündner Kunstmuseum de Coire

Débat :

Q : Quelle différence de pratique professionnelle avec les autres pays?

EBV : les concours sont très cadrés. Il faut donner une véritable réponse sur tous les facteurs. Alors qu’ailleurs c’est plus indéfini. C’est aussi le peuple qui décide.

Q : Est-ce que, quand on engage un architecte en Suisse, le budget va dépasser du double?

MO : En Suisse, Il n’y a pas de décision unique, pas de geste gratuit d’architecture comme ici en France. On aimerait bien quelque fois avoir ce genre de pouvoir de dépassement du budget. Donc,  il y a un effort de rationaliser, de compacter sur les projets pour ne pas dépasser les budgets.

Voir aussi la série "semaine..." 
semaine... blanche
semaine 06...le mur 
La semaine des 4 jeudis
Publicités
La semaine fraiche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s