Suite en couleur majeure

Ah ça continue… visite, visite… J’ai toujours aprécié les visites de bâtiment…l’architecture, ça se visite …

Donc je continue avec mon tour des couleurs du 12 ème arrondissement.

Une halte quai Villiot /Rapée… pour ces bâtiments incroyables que j’avais vu en affiche sur le site de la Cité de l’archi : les 62 logements d’Hamonic et Masson

ah oui, c’est bien caché, en coeur d’îlot, derrière ce bloc d’immeubles en front de Seine réalisés par les agences Alluin et Mauduit, E.Colboc et J.P. Buffi. au 30, 34 et 38 quai de la rapée… véritable mur acoustique pour le coeur d’ilôt.

Rue Villiot,  la porte est ouverte, sur le coté des agents de sécurité avec des chiens… bon je sais : pas de photo dans les propriétés privés. Donc, ça va être compliqué de décrire sans image… Outre les deux plots principaux verts qui se déhanchent à R+8 pour l’un et à R+11 pour l’autre, les 2  amplement médiatisés,  se trouvent des bâtiments à R+1 plus discrets : des maisons avec jardins.

Le cheminement central s’enroule autour  des immeubles verts et des maisons, véritable promenade et liens desservant les deux typologies…Deux folies vertes au milieu d’un espace dégagé en coeur d’îlot et des maisons les soulignant d’une barre discrète… Un travail sur les échelles, les pleins et les vides…le visible, l’invisible… le clinquant? et le discret?…le concept :  immeuble vert? au sens premier du terme ?…

Les matériaux associés/ dissociés, deux blocs jumeaux et  différents à la fois par  leur rapport au sol, par le traitement des nez de dalle,par leurs proportions. Travail soigné aussi des espaces extérieurs… Depuis le végétal a bien poussé.

Plus loin …beaucoup plus loin d’ailleurs ….

Suzel Brout et le foyer de jeunes travailleurs au 105 boulevard Diderot… de la couleur aussi…en traitement différent. Une réhabilitation d’un bâtiment des années 60 complétée par une extension neuve.

Habillage des façades :  un jeu savant jonglant avec les percements, les ouvertures, le métal et  la couleur… une couleur visible et suggérée par  la transparence du métal percé … des couleurs joyeuses et joyeusement exprimées, exploitées …Un sol travaillé, une clôture sur rue faite d’opacité et de transparence donnant à voir par touche l’univers intérieur.

Un article sur Suzel Brout… un article sur le foyer des jeunes travailleurs en français… in english

A suivre…

Publicités
Suite en couleur majeure

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s