De deux choses lune l’autre c’est le soleil…

De deux choses lune l’autre c’est le soleil…J.PrévertEn fait… 3 choses cette semaine…

Une soirée AK comme on les aime … archibordelique… « foutraque »!

Un WE de visites de réalisations  d’architectes pour particuliers…

et une conférence avec le grand retour du cycle « un architecte, un bâtiment » au Pavillon de l’Arsenal

Alors pour commencer en douceur : la soirée #Ak number 3 .. le propos « buzzz, buzz, buzz » ou la communication en architecture.

Exercice périlleux , cette  forme longue de conf/ débat… qui face à un public biberonné au format pub, actualités chocs, twitter and co a du mal à résister ! …Effectivement,  1h après le début, commence à s’entendre le brouhaha général qui fait fi des discussions autour de la table des architectes invités… le sonotone devient un instrument totalement nécessaire dans ces cas là… pensez-y pour la prochaine conf.  fournissez un système audio genre casque de traduction  à l’entrée. Mais on aime bien ce foutoir … la preuve toujours autant de monde, malgré les bugs…

…Des phrases en prise directe qui font le bonheur de l’auditoire. E. François dans le rôle de l’amuseur public. E.Combarel dans celui du rebelle… et des phrases chocs comme des slogans de Buzzz justement.

 » l’architecture n’intéresse pas le grand public… le buzz c’est quelque chose qui intéresse le grand public »

D.Trottin

Le Buzz ou  l’art de communiquer et de devenir visible…

X. Gonzales donne une  brêve leçon en tentant de répondre aux questions :  « comment fait-on pour être publié ? » en donnant des raisons raisonnables  » ce n’est pas simplement pour valoriser l’égo .. c’est pour avoir des commandes »…

E. François nous dévoile ses  « trucs »  de com.:

 » Quel est le média le – cher et qui tape le + fort? » 

« il faut parler de soi et non de son projet…je l’ai compris tardivement » E.François

Quant à E. Combarel la forme et le fond de la com sont à remettre en question :

« on est dans les images pornographiques…tout est montré rien n’est suggéré »… »le rôle social (de l’architecte) est complétement nié »

… l’égo du créatif.

« Parlez moi de moi … en architecture on a un rapport très égotique » X. Gonzaleset on le dit 😉 

« Vous ne serez jamais aussi important qu’un joueur de football du Barça sur le banc de touche… » D. Trottin(on voit le passionné ..moi j’aurais pas eu ce genre de réference mais bon chacun son truc)

et puis… révolution dans la chapelle !  le public commence à prendre la parole… allez les archis.. allez les archis! désolé! je sais … trop d’émotions.. tue l’émotion.

Les visites … des journées avivre… 

Le but? Pour les uns se faire connaître au travers de leur travail… pour les autres, trouver chaussure à leur pied (architecte)  …ou encore mieux ;-)…piquer des idées. Un grand moment de communication de la profession d’architecte avec le public…écoute et énergie.

L’Arsenal avec P. Gazeau pour ses 78 logements Zac la Courrouze à Rennes

Parcelle urbaine dans une Zac… un exemple de réflexion sur des typologies différentes : maisons, appartements collectifs, petits collectifs. et sur les espaces de transition. Un questionnement sur  les vues, la protection des vues : les maisons ouvrent sur des espaces dégagés… les rapports d’échelles entre tour/collectif, et bande/maison… et un PK liaisonnant le tout. Résultat :  des « organismes » indépendants aux volumétries marquantes dissociées.

Pour les tours : recherche sur la volumétrie suivant l’idée de P. Gazeau « s’extraire du parallelepipéde » au moyen de traitement differencié des facades : bardage alu, béton… Une façade explose de loggias aux couleurs acidulés. Et ce jeu de volume des loggias me fait penser aux  bâtiments de R. Anger. (+infos)

De l’isolation par l’extérieur P. Gazeau  pense qu’ une même enveloppe qui couvre l’extérieur peut aboutir à une certaine monotonie en façade. Il faut trouver des moyens pour préserver la diversité des façades.

la loggia est conçue comme une pièce en plus.  Les couleurs se réflétent sur le béton extérieur.

 

Le petit collectif sur une des limites de la parcelle donne une réponse à la problématique du bruit des voies ferrées proches. Une attention particulière a été portée aux espaces desservant les différentes maisonnées faites de duplex superposés.

Question : « un beau logement est un grand logement? »

P. Gazeau : « on peut faire de très beau logement dans de petites surfaces. regardez les japonais… il ne faut pas marcher avec des a priori … »

Q : Quel rapport avec les autres bâtiments de la ZAC? »

P.G. : « …un vis à vis assez loin…ma parcelle est au nord assez isolée…Ils avaient déjà travaillé lorsque j’ai commencé… »

Autres articles dans la série "soirée AK..."
1 opus sur l'architecture... #AK
Opus #02 pour la soirée AK
Soirée Ak num 04 ou débat sur l'image imaginaire
Soirée AK05 thème export/import
Publicités
De deux choses lune l’autre c’est le soleil…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s