Mad architect

La semaine dernière la conférence « 1 architecte 1 bâtiment » au pavillon de l’arsenal avait pour invité : Mad architecte venant présenté the absolute towers.

5ans pour développer ce projet…l’idée du départ dans ce laps de temps … a évolué… (Texte et photos chantier ICI)

Au départ, l’idée était présente dans le projet de fin de diplôme de Ma Yansong. Sa volonté était de changer l’image de l’architecture : faire un projet en dehors des religions, de l’argent, du capitalisme, et donc plutôt se tourner vers un concept lié à la nature.

Le long de l’histoire de l’architecture, nous sommes passés dans le monde occidental » d’architecture qui travaille pour Dieu pour ses valeurs spirituelles : vision divine, puis qui travaille pour le pouvoir de l’agent : le capitalisme… « Et maintenant? » moi, j’ai voulu travailler pour la nature. »… »J’ai compris que la nature est la prochaine étape pour les urbanistes. » Mad architect

Création de l’agence en 2004, en 2005 participation au concours : 230 concours en 2 ans.

2006  concours de la tourdans un quartier résidentiel de Mississauga, banlieue de Toronto.

Sur le site se trouvait des tours cubiques.  Ma Yansong, c’était plutôt l’organique qui l’intéressait.

Le projet de Mad est retenu pour le second tour du concours avec 5 autres projets. Il y a eu des fuites entre les 2 tours du concours et les 6 projets ont été publiés dans les journaux. Un journaliste a même trouvé la tour sexy et l’a surnommé Marylin Monroe.

« La forme est complexe, comment la construire? On avait un peu réfléchi mais cela ne permettait pas de résoudre le problème des courbes… Chaque plan est différent. Lorsqu’un logement n’est pas simple en Chine les gens ne l’achètent pas… 500 logements vendus en un seul jour. Vu le succès le MO a voulu faire une autre tour. Notre architecture est organique, il était donc exclu pour nous de refaire la même tour. » Mad architect

Les différences ont été cherchées d’une part en utilisant une torsion différente suivant la tour : torsion plus régulière pour la seconde, et d’autre part en jouant avec les thèmes transparence/opacité : la Monroe est totalement transparente, la seconde est plus opaque.

Entre temps, le marché chinois s’est ouvert pour Mad architectes

Fake hills

Fake Hills : immeuble résidentiel 800 m de long, terrasses et jardins suspendus …plus d’info …LA

Taichung Convention Center ( plus d’info …ICI)

En 2008 début du chantier.

Un modèle de coffrage servant pour tous les étages a été utilisé résultat  d’un gros travail d’optimisation des coûts dans les phases études.

« En 2010, nous avons réfléchi sur le pourquoi d’un tel succès auprès des acquéreurs. Ce n’est pas une question de forme », la réponse est ailleurs : «il n’y a pas de démarcation entre l’architecture et le paysage.»

« Le paysage chinois ne fait qu’un avec l’architecture. Traditionnellement, il y a une nécessité d’imbrication des deux éléments : architecture et paysage, pour n’en faire qu’une. Dans nos projets nous recherchons cette imbrication jusqu’à proposer un concept d’urbanisme organique en 2011. »Mad architect

Comment faire entrer la nature dans un environnement urbain très dense?

Urban forest

Publicités
Mad architect

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s