J.P.P. Oud – architecte de bande…d’habitat

Figure importante du Stijl, il s’en éloigna suite à une divergence de couleur avec T. Van Doesburg pour un lotissement qu’il réalisait à Rotterdam.

En 1918, Oud devient architecte municipal de Rotterdam …. plus d’histoire?

« Les maisons… sont expressément conçues pour loger les plus pauvres parmi la classe ouvrière et… il est impératif que les coûts de construction unitaire ne dépassent pas 2400 florins (213 £)… [La] solution a été trouvée en appliquant les principes posés par Henry Ford dans sa production de voitures à la fois fiables et bon marché – précisément, des méthodes pratiques de construction et de production, une standardisation permettant de fabriquer toutes les composantes en usine, ainsi qu’une organisation économique de l’espace et des matériaux – « Des logements Ford », en somme.  » J.J.P. Oud

Lotissement Spangen

Rotterdam réalisé en 1919

Le café De Unie

Couleurs, signalétiques et plastique sortant directement du mouvement the Stijl, le café de Unie fut réalisé en 1924. Vivement critiqué à l’époque car il était totalement étranger au contexte environnant… (of course!) Il fut détruit durant la 2ème guerre mondiale et reconstruit en 1986.

Lotissement Hoek Van Holland

 (1924-1927)

Les courbes critiquées par les membres du Stijl abritent des commerces.

«Je fléchis le genou devant le miracle de la technologie, mais je ne crois pas qu’un paquebot est comparable au Parthénon. … Je peux m’enthousiasmer de la beauté des lignes d’une voiture à moteur, mais les avions semblent encore maladroits pour moi. Je peux très bien comprendre pourquoi l’Amérique des «silos» soient présentés comme des exemples de l’art de notre temps – mais je me demande où l’art est caché dans cette construction? … Je déteste les ponts des chemins de fer dont les formes sont semblables à des cathédrales gothiques, – mais vous pouvez garder la pure ‘architecture fonctionnelle « de nombreux ouvrages d’art tant vanté ainsi. …
J’aspire à une maison qui répond à toutes les exigences de mon amour de confort, mais pour moi, une maison est plus qu’une’ « ‘machine à habiter « .
JJP Oud (1925), Von Baukunst Technik und
en: Innendekoration, Stuttgart, Jg. 36,1925, p. 292

Lotissement Kiefhoek

(1925-1930)

Le complexe se compose de longues rangées de logements.

Oud a conçu un ensemble contemporain et garde le concept traditionnel de la rue comme un espace complètement délimité tel que HP Berlage le préconisait.

La plupart des maisons ont été conçues pour deux familles et ont un rez de chaussée très compact sans couloir, tandis que sur les rues moins longues ont été construites de grandes maisons pour des familles plus nombreuses.

Bien que Oud voulut construire le projet en béton armé, toutes les maisons ont du être construites en brique pour des raisons économiques

Des magasins dans les rotondes, une église cubique sans ornement, une station d’eau chaude, des aires de jeux et de petits jardins achèvent le complexe de Kiefhoek.

plus d’info sur Kiefhoek par le CCA

Le Weißenhofsiedlung à Stuttgart

(1927)

J.J.P. Oud participa à la réalisation de ce lotissement initié par Mies van der Rohe où fut réuni 17 architectes appartenant à l’avant-garde européenne de l’époque en matière d’architecture. Il réalisa 5 maisons mitoyennes. Une visite virtuelle? … c’est ici

Publicités
J.P.P. Oud – architecte de bande…d’habitat

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s