Les Défis de ville – Le maire : A.Rossinot – l’architecte : J.M. Duthilleul

Ce titre me fait penser au film de E.Rohmer : « l’arbre, le maire… »

Mais c’est un peu de cela dont il est question dans ces défis de ville : une histoire entre des personnes et un projet . Et  hier au  soir, à la cité de l’archi,  on parle de Nancy … ville de Lorraine.

Son maire A.Rossinot s’est engagé dans le développement durable, et tresse des liens avec les autres villes de la région mais aussi avec les pays frontaliers : la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne…  surtout les villes et les régions frontalières.

Et c’est une chose qui me plait bien,  cette idée que les frontières ne sont plus considérées comme la limite qu’il faut franchir, la limite oû l’autre cet inconnu existe et a été vu longtemps comme un enemi. Et je sais de quoi je parle … les gens sont meurtris prés des frontières. Et c’est beaucoup de talent que de recoudre les humanités blessées.

J’ai appris pas mal de choses ce soir.  Encore une fois, je ne connais pas Nancy. Un bref historique m’a fait apprécier son patrimoine et comprendre le point de vue de J.M Duthilleul sur le parti choisi pour le projet .

Une soirée ou les mots : contexte… Lyrisme et réalité étaient présents . Les uns n’allant pas sans les autres.

Et le projet ?

Le projet ….  recoudre une partie de la ville : un urbanisme sauvage, à l’emporte pièce des années « tours et barres » dans un contexte à forte empreinte historique . Cicatriser . trouver une réponse pour redonner le goût, l’identité de cet endroit à la ville.   Un sujet passionnant et tellement présent dans la plupart des villes françaises. Une manière de procéder intéressante qui ouvre la porte vers une possible cicatrisation de ces endroits mal fagotés, mal aimés, comme des furoncles dans les villes. On peut évidement aimer les choses en l’état et ne rien faire mais… cela  ne va pas dans le sens de la majorité des points de vue des citadins des villes. Le parti ne se veut pas à la démolition…. plutôt à la recherche de réintégration de cette architecture verticale. Une recherche qui peut s’avérer passionnante.

Quelques phrases en interrogation qui ont données le ton à la soirée :

 » Comment on fait de la ville avec ce déjà là? « ou encore  » comment faire aimer ça?  »

Voir aussi série "les défis de ville " 
G. Collomb maire de Lyon, P. De Meuron         
Jean-Luc Rigaut, maire d'Annecy; Christian de Portzamparc
D.Perrault et P.Bonnecarrère maire d'Albi
Publicités
Les Défis de ville – Le maire : A.Rossinot – l’architecte : J.M. Duthilleul

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s