Voeux du 12 à la maison de l’archi

Speech de début d’année… remotivation ? 

Un grand et long speech sur le Grand Paris par le président de l’ordre des archis d’île de France pour ceux qui aurait raté les conf. de la cité de l’archi. Et puis aussi une présentation des orientations de cette année, avec un appel du pied par le nouveau pôle de formation, sur la nécessité pour les archis de suivre des formations tout au long de leur vie professionnelle… pour finir dans le brouhaha  du cocktail ! 

Je reviens un peu sur le discours sur la formation continue des architectes. Ici, bien sur le discours s’adresse aux architectes libéraux et non aux salariés-chomeurs.  Moi, je trouve la politique actuelle de formation peu adaptée au contexte (beaucoup de personnel d’agences sont sans travail actuellement).  En plus ces formations ne remportent pas un grand succés jusqu’à présent . Comment voulez-vous que si les architectes libéraux ne s’inscrivent pas aux formations continues,  ils envoient leurs salariés ?…. (10% d’inscription ). 

Dans ma vie de salariée, j’ai rarement eu l’occasion d’être formée par les agences qui m’employaient… Et si c’est arrivé c’était dans des agences importantes. Je me suis toujours formée en dehors du circuit du travail dans mes périodes de chômage. 

La politique de formation a changé depuis le dif (droit à la formation). Il n’y a  pas plus de formation en agence malgré des cotisations obligatoires versées à un fond pour la formation continue. Et l’offre présente sur le marché n’est pas adaptée à des personnes au chômage : trop chère et temps trop long (plus d’1 an à raison de 2 jours par mois). Les chômeurs non plus la possibilité de se former pour rebondir et proposer de nouveaux services aux agences et ainsi faire partie de ces moteurs qui font bouger les choses : les techniques, les outils… etc. C’est une profession qui demande très souvent que celui qui est embauché soit opérationnel tout de suite…. à cause des charettes, bien sur! 

Envisager cette politique de formation continue d’une autre façon serait la bienvenue surtout en période de crise. On parle de développement durable, que le bâtiment est le premier concerné par ce sujet. Mais en temps de crise, justement il serait opportun de donner la chance aux personnes qui n’ont plus de travail de bénéficier de formation sur ce sujet.. Malheureusement les coûts sont très prohibitifs et l’emploi du temps (2 jours par mois) n’est pas du tout adapté à des personnes ne travaillant pas. 

A moins de refaire le monde des agences d’archi, il me semble que ce système de DIF adapté pour les entreprises en général n’est pas du tout adaptable pour les agences d’archi..:-)

des infos sur les formations ici

Publicités
Voeux du 12 à la maison de l’archi

2 réflexions sur “Voeux du 12 à la maison de l’archi

  1. Clarisse dit :

    Je n’ai qu’une seule chose à ajouter : je suis tout à fait d’accord avec cette analyse de la situation!
    Mais comment la relayer auprès de l’Ordre pour pouvoir améliorer le système actuel?

  2. fp dit :

    Trés bonne idée. Je ne sais pas… tous ces versements devraient servir à quelque chose… les reverser en période d’inactivité, par exemple. Un fond de soutien à la formation et à l’insertion ou la reinsertion ; spécial jeunes diplomés et chercheurs d’emploi dans les métiers de l’architecture. Puisque les archis cotisent à la formation contnue…mum, mum.. messieurs les décideurs.. Why not?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s